Leila Trabelsi Prostituee

Quoi qu’il en soit, la pièce de Leila Trabelsis se dresse dans le panthéon du grand art européen. Si vous voulez savoir pourquoi, lisez son livre intitulé Eat Pray Love – The Making of an International Art Fad. Une autre remarque intéressante est que cette œuvre d’art particulière a été sélectionnée comme l’une des rares peintures de l’artiste à figurer sur la couverture du livre du même nom dans Oprah Magazines. Il a depuis fait la couverture des best-sellers du New York Times. leila trabelsi prostituee