Rencontres Catholiques Pratiquants

La plus grande différence entre les catholiques pratiquants et les catholiques non pratiquants sur cette question est, bien sûr, l’avortement. Les catholiques pratiquants et les catholiques latino-américains sont beaucoup plus susceptibles que les catholiques non pratiquants d’être pro-vie, alors que les catholiques non pratiquants ont tendance à être plus favorables aux droits à l’avortement et à la liberté de reproduction. Une étude récente a révélé que l’Église catholique aux États-Unis est plus pro-vie que les non-religieux, ce qui indique que l’Église n’est pas aussi pro-choix qu’ils le prétendent. Si vous êtes catholique pratiquant, vous voudrez peut-être reconsidérer votre position sur le droit à l’avortement ou la position de l’Église sur l’avortement, car le message pro-vie peut en fait vous aider dans votre élection.

En fait, le mouvement pro-vie a été revitalisé et se développe aux États-Unis. De nombreux Américains qui ont une forte sensibilité aux valeurs traditionnelles peuvent chercher une raison de voter pour le candidat pro-vie plutôt que pour le candidat pro-choix, même si cela signifie qu’il s’agit d’une personne religieuse qui n’est pas vraiment pro-choix en aucun sens. . Pour de nombreuses personnes, l’avortement est une décision personnelle et morale. Il est normal que le candidat pro-vie exprime ses convictions sur une question très importante.

Bien que de nombreux candidats pro-choix se présentent aux élections, les candidats pro-vie sont généralement considérés comme moins controversés. Cela signifie qu’ils sont souvent considérés comme plus modérés et ont de meilleures chances d’être élus par les catholiques pratiquants. Puisque l’Église n’est plus aussi polarisée qu’elle l’était et qu’elle compte beaucoup plus de membres que jamais auparavant, il y a toutes les raisons de soutenir les candidats pro-vie et de maintenir l’avortement légal en vertu de la loi. rencontres catholiques pratiquants